Porcelette: Ciel Dégagé, 23 °C

Mairie de Porcelette

Spectacle de fin d'année ASP Danse

 

Mais qui donc a bien pu tuer le Docteur Lenoir ?? Telle est la grande énigme que le public du 14ème spectacle de fin d’année de l’ASPDanse était invité à résoudre au cours d’une enquête chorégraphique digne d’un véritable polar. En effet, les 1600 spectateurs du Centre Culturel Pierre Messmer ont mené une véritable enquête inspirée du célèbre jeu de société « Cluedo », dans lequel il faut démasquer l’assassin du Dr Lenoir parmi des suspects (les très connus Colonel Moutarde, Professeur Violet, Docteur Olive, Madame Leblanc, Madame Pervenche et Mademoiselle Rose), tout en cherchant dans quelle pièce de la demeure et avec quelle arme le meurtrier a réalisé son crime ! Une simple règle de jeu et hop, il n’en fallait pas plus pour qu’avec un peu d’imagination, d’inventivité et de longues heures de réflexion, les trois monitrices de l’association, Laura et Mélanie Beck et Onaissa Maichouf en créent tout un spectacle chorégraphique de près de 3 heures, qui démarre ainsi : Paris, novembre 1930. Le Dr Lenoir a invité cinq de ses meilleurs amis à une réception dans son immense manoir, afin de leur annoncer une grande nouvelle. Mais au cours de la soirée, le Dr Lenoir est mystérieusement assassiné. Qui a bien pu commettre ce crime ? L’un des invités, ou l’un des membres du personnel de maison ? Dans quelle pièce du manoir le crime a-t-il eu lieu ? Est-ce dans la bibliothèque, la salle de billard, la cuisine, le bureau, le grand salon, la chambre ou encore la salle de bain ? Et enfin, quelle arme a été utilisée ? La matraque, la corde, le chandelier, le revolver, le poignard ou encore la clé anglaise ? Afin de mener l’enquête, l’inspecteur Laflèche est envoyé en mission au manoir. Et celui-ci va embarquer le public dans son enquête, au fur et à mesure de la découverte d’indices, au fil de ses interrogatoires des suspects et des investigations dans les pièces du manoir. Une enquête chorégraphique dans laquelle se succèderont 28 tableaux présentés par les 14 groupes de l’association, âgés de 4 à plus d’une vingtaine d’années : Les Bout’chou, Les P’tites Canailles, Les Frimousses, Les Lucioles, Les Mistinguettes, Les Chipies, Les Lolitas, Sweet Kids, Feeling Dance, Fun Dance, Accrodance, Pazapa, Coinci’danse et enfin Azélys. Au total, 280 danseurs et 10 comédiens qui ont donné le meilleur d’eux-mêmes afin d’embarquer le public dans un spectacle conçu comme un polar. Avec des choix musicaux éclectiques, des chorégraphies essentiellement modenr’jazz avec quelques touches de street jazz et de contemporain, des centaines de costumes, des dizaines d’accessoires, des images projetées sur le cyclo afin de recréer l’univers du polar mais aussi des pièces du manoir, des chorégraphies sombres, angoissantes, mystérieuses, mais aussi parfois tendres, touchantes, poétiques, ou encore pétillantes, humoristiques et colorées, il y en a eu pour tous les goûts ! Après près de 3 heures de spectacle, le brillant inspecteur Laflèche a démasqué le coupable…ou plutôt la coupable  :c’est Mme Pervenche, dans la salle de billard, avec le chandelier ! Et voilà, après un petit générique de fin projeté sur l’écran –comme un vrai polar !-, les 1600 spectateurs ont ensuite été invités à participer au final du gala, un final haut en couleurs et très joyeux sur le célèbre titre « happy ». Et c’est la meurtière en personne qui s’est chargée d’apprendre au public la chorégraphie ! Bravo aux 1600 spectateurs qui ont dansé avec bonne humeur le final, bravo aux 280 danseurs pour leurs formidables prestations, et un immense bravo aux 10 comédiens qui ont incarné leurs personnages à merveille !